Le Grand Feu

Le Grand Feu

editionsperceneigeEn librairie le 26 avril 2016
Par Georgette LeBlanc

Genre/Public : Poésie, Grand public
Mots-clés : Poésie acadienne, Cécile Murat, création littéraire, Nouvelle-Écosse, Baie-Sainte-Marie

 

C1_Le Grand Feu.C1


BOUTONS DE TÉLÉCHARGEMENT
Communiqué de presse  Extrait du recueil
Couverture haute résolution Photo de l’auteure

Je désire recevoir un exemplaire en service de presse

 

 

Georgette Leblanc revient en force avec un quatrième livre en 10 ans, un « roman en vers libres » évoquant à sa manière le grand incendie de 1820 qui a détruit une vingtaine de maisons et autant de granges à la Baie Sainte-Marie, tel que raconté dans le Journal de Cécile Murat, une œuvre de fiction publiée en 1950 par l’historien acadien Alphonse Deveau. Georgette LeBlanc propose sa propre vison des évènements avec ironie, audace et sensualité. Des personnages colorés, fortement esquissés, de chair et de mots, prennent vie d’une scène à une autre, et en plein 21e siècle, sous le regard dubitatif des médias de la métropole. L’auteure d’Alma est parvenue en très peu de temps à l’élaboration d’une langue musicale et séduisante qui lui est propre et dont la motte d’argile à modeler est le français particulier aux Acadiens du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Le Grand Feu ne peut faire que braquer quand Georgette LeBlanc attise les braises de son imagination.

 

EXTRAIT
Cécile avait dit ça tout fort, les derniers vers 

Joachim Murat, Roi de Naples, en comprenait rien
l’Élixir avait fait son effet
c’était du hard stuff, ça défaisait
pis dehors il entendait les cris et les hoopla
la montée de la compétition

le sang qui coulait

ça te dérange si je sors Cécile?
j’aurais envie de tenter ma chance…

Cécile hochait la tête, encore perdue dans son Rêve
c’était-il un Rêve?
le Bonheur, le Rire, la Simplicité?

Tu sais Cécile
ce Dragon dont tu parles, cette lumière
je la vois
elle est là

pis that was it
Joachim Murat était parti
porte rouverte, avait embarqué dans la nuit
parti vivre une miette, parti voir, gagner le gros prix
Cécile toute seule dans le carrosse, toute seule
à entendre des craquements
des ombres autour d’elle hucher et courir
entendre des portes ouvrir, fermer, rouvrir, fermer
la pomme dans la gorge, pris
personne à qui dire
plus personne à qui tenir

Caroline avait fait son possible
avait sorti de la Compound
pour essayer de reprendre les brides
mais son rapport à la Dame était triste
Team Leader Caroline et le chef d’orchestre dans le boudoir
à faire le bilan, trouble shooter
les journalistes picochiont partout
la djettiont, comment sauver face?
la Dame savait point, savait pus
sentait rinque une drôle de tension
une drôle de chaleur, de quoi de fort en train de monter
ses yeux en train de chauffer, piquer
le sel en train de couler, tracer
ça fondait
la Dame avait pus rien à dire
avait rien de plusse à dire
Caroline avait jamais vu ça
avait snappé

quoisse t’as fait Marguerite?
j’ai jamais vu de quoi comme cecitte c’est une friggen MESS 

 

PRIX LITTÉRAIRES
Alma et Amédé (Éditions Perce-Neige)
– Prix de poésie Félix-Leclerc
– Prix Antonine-Maillet-Acadie Vie
– Prix littéraire Émile-Ollivier
– Lieutenant Governor of Nova Scotia Masterworks Arts Award.

Prudent (Éditions Perce-Neige)
– Prix littéraires du Gouverneur général 2014 – Finaliste

D’ici (Poème)
– Prix de Poésie de Radio-Canada 2015 – Finaliste

S(Hhhhhhhh) (Poème)
– Prix Félix-Antoine-Savard de poésie 2015 


BIOGRAPHIE
Photo_Georgette LeBlanc (c) Photographe Dolores Breau MPA
Georgette LeBlanc : Native de Pointe-de-l’Église, en Nouvelle-Écosse, Georgette LeBlanc s’est aussitôt imposée comme l’une des principales figures de la poésie acadienne avec ses deux premiers livres, Alma et Amédé (Éditions Perce-Neige), pour lesquels on lui a remis le prix de poésie Félix-Leclerc, le prix Antonine-Maillet-Acadie Vie, le prix littéraire Émile-Ollivier et le Lieutenant Governor of Nova Scotia Masterworks Arts Award. Son troisième livre, Prudent, a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général en 2014. En 2015, son poème D’ici a été finaliste au Prix de Poésie de Radio-Canada, et elle a reçu le prix Félix-Antoine Savard pour un poème paru dans la revue Estuaire. Elle a été scénariste pour la télésérie Belle Baie.

 


FICHE DÉTAILLÉE
Éditeur : Éditions Perce-Neige

Auteure : Georgette LeBlanc
Originaire de : Pointe-de-l’Église, N.-É.
Lieu de résidence : Pointe-de-l’Église, N.-É.

Genre : Poésie
Public cible : Grand public
Pages : 92 pages
Grandeur : 5 X 8 pouces
ISBN : 978-2-89691-156-1

Prix : 19,95 $